top of page
  • ALDB

Masterclass chant lyrique et posture scénique

Envie de découvrir vos talents de chanteur d’opéra ou de vous perfectionner dans votre pratique du chant lyrique ?



L’Atelier Lyrique de Bourgogne vous propose un stage intensif de deux jours pour travailler un à deux airs d’opéra ou opérette en sessions individuelle et collective, se terminant par un concert privé.


Pendant deux jours, Marie Cordier, artiste lyrique soprano et professeur de chant vous transmettra ses méthodes pour améliorer votre technique vocale et toutes ses astuces pour chanter et interpréter un air lyrique. Au programme donc, des cours individuels avec pianiste, pour parfaire votre technique vocale et travailler des points précis, et des sessions collectives pendant lesquelles chaque stagiaire travaillera individuellement son ou ses airs, devant l’ensemble des stagiaires. L’apprentissage se fait aussi par l’observation des autres, et c’est dans cette perspective que Marie Cordier corrigera en direct chaque stagiaire pour exemplifier le travail technique.

En parallèle, des sessions collectives permettront aux stagiaires de travailler la posture scénique avec Stéphanie Gastaud, directrice de l’Atelier Lyrique de Bourgogne. Savoir se mouvoir sur scène, même dans le cadre d’une version concert, est un outil indispensable de l’artiste. Sur le même principe que les sessions collectives de chant, le stagiaire pourra travailler individuellement devant l’ensemble des participants et être corrigé sur des détails précis. Il pourra également assister aux passages des autres stagiaires et aux corrections formulées.


Quelque soit votre niveau, ce format intensif vous permettra d’avancer dans votre pratique de l’art lyrique. Un concert privé où chaque stagiaire interprétera les airs travaillés sera organisé en fin de stage le dimanche. Vous aurez la possibilité d’inviter vos proches pour y assister et permettre une mise en situation concrète devant un public bienveillant. Ce concert est une opportunité pour le stagiaire, mais ne doit pas être un frein à la participation à la masterclass. Il n’est pas obligatoire s’il génère un stress trop important de se produire en public. Il est toutefois vivement

recommandé car il est un exercice formateur.


Prérequis

Le ou les airs travaillés devront être sus par cœur et maitrisés musicalement pour permettre un travail intensif sur la technique vocale et la posture scénique pendant le stage.

Le choix du ou des airs : si vous connaissez votre niveau et votre répertoire, vous pouvez choisir vous-même les airs que vous souhaitez travailler.

Si vous n’avez aucune idée ou des incertitudes, vous pouvez nous solliciter en amont et vous serez aiguillés dans votre choix.

Si vous souhaitez être accompagnés pour la préparation musicale de l’apprentissage de l’air, des sessions individuelles en forfait supplémentaire sont proposées durant tout le mois de mai (à partir de 30 euros la session, tarif forfaitaire à déterminer au cas par cas et selon le besoin).



Infos pratiques

Stage se déroulant à Dijon (lieu communiqué après inscription)

Samedi 3 juin de 10h à 19h et dimanche 4 juin de 9h à 18h

Tarif plein 350 euros (premier tarif 275 euros pour une inscription avant le 25 mai / deuxième tarif 300 euros pour une inscription entre le 25 mai et le 28 mai/ tarif plein 350 euros pour toute inscription entre le 28 et le 31 mai)

Inscriptions : contact@atelierlyriquedebourgogne.fr



A propos


L’Atelier Lyrique de Bourgogne

Créé en 1996 par Serge Gastaud, artiste lyrique confirmé originaire d'Avignon et dijonnais d'adoption, l'ALDB a pour objectif d'enseigner l'art lyrique à des niveaux très divers. Serge Gastaud a étudié l'art lyrique en France en évoluant en troupe au conservatoire d'Avignon, troupe au sein de laquelle il a appris à jouer tous les styles (comédie, drame, en opéra et opérette). Après avoir épousé une carrière internationale de soliste en tant que baryton, il a souhaité recréer cet univers en offrant l'opportunité tant à ceux qui souhaitent devenir professionnels qu'à ceux qui veulent découvrir et investir leur passion de progresser et de se produire sur scène. Grâce à l'organisation de spectacles, les pensionnaires de l'Atelier ont en effet l'opportunité de se former aux côtés de professionnels du lyrique et d'accroître leur expérience de terrain. Souhaitant valoriser le style oublié que sont les opérettes, opéras comique et bouffe, voire les opéras français, l'ALDB présente une saison lyrique au théâtre municipal des Feuillants depuis 2010 dans ce répertoire et se produit dans plusieurs villes de France. Son champ d'action initial englobe lui le périmètre entier de l'art lyrique et l'ALDB propose également des masterclass d'initiation et de découverte de l'art lyrique (opéra inclus) ou encore de perfectionnement professionnel, des sessions de médiation, de travail de la voix parlée et diverses animations féeriques auprès d'entreprises.



Marie Cordier

Marie Cordier a débuté ses études musicales au CNR de Reims dans les classes de piano, formation musicale et musique de chambre dont elle obtient les certificats de fin d’études musicales avec mentions.

Passionnée depuis toujours de chant lyrique, elle obtient le premier prix de chant avec félicitations du conservatoire du Kremlin-Bicêtre. En parallèle elle suit les classes préparatoires aux grandes écoles en maths et physiques et obtient le diplôme de l’Ensai, école d’ingénieur en statistiques.

Elle s’est ensuite perfectionnée en chant lyrique avec la soprano Mihaela Mingheras et Denis Dubois, chef de chant à l'Opéra de Paris. En 2017, elle remporte le deuxième prix du concours Enesco "Grands amateurs d'art vocal". Elle suit désormais l’enseignement de Mariam Sarkissian.

Elle participe à de multiples productions d'opéra et d'opérette avec le rôle de la Baronne dans La vie Parisienne d’Offenbach (2012), Arsena dans Le Baron Tzigane de Strauss (2013), Ciboulette dans les Dames de la Halle d’Offenbach (2015 et 2018), Adina dans l'Elixir d'amour de Donizetti (2015), Fiorella dans les Brigands d'Offenbach (2017 et 2019), Gabrielle dans la Vie Parisienne (2018), Marie de Pontcourlay dans les Mousquetaires au couvent de Varney (2019), Flora dans la Traviata de Verdi (2018 et 2019), Berta dans le Barbier de Séville de Rossini (2019), Parthénis dans la Belle Hélène d’Offenbach (2020). En 2021 et 2022, elle chante Olympia et Antonia dans les contes d’Hoffmann d’Offenbach, Belinda dans Didon et Enée de Purcell, Suzanne dans les Noces de Figaro de Mozart, Violetta dans La Traviata de Verdi. Les mousquetaires au couvent – 2019 Festival de Taverny – Crédit photo Alain Argaud En 2019 et 2020, elle interprète le rôle de Marie de Pontcourlay dans les Mousquetaires au couvent sous la direction de Romain Dumas et dans la mise en scène d'Emmanuel Gardeil.

Elle chante également Fiorella dans une version concert des Brigands sous la direction de Marc Desmons. Elle reprend ensuite le rôle de Marie de Pontcourlay avec l'atelier lyrique de Bourgogne, sous la direction de Bruce Grant. Pour la saison 2021/2022, elle a chanté Violetta dans la Traviata de Verdi, Belinda dans Didon et Enée de Purcell, Antonia et Olympia dans les contes d’Hoffmann d’Offenbach, toujours sous la direction de Daniel Galvez.

Elle chante également Resi dans Valses de Vienne de Strauss dirigé par Bruce Grant, à Dijon, Nancy, Carcassonne, Besançon et Lyon, et Violetta dans Violettes Impériales de Scotto au théâtre de Tourcoing. Enfin, elle chante les rôles de Suzanne dans les Noces de Figaro et Violetta dans la Traviata avec la troupe Opera E Mobile.




Stéphanie Gastaud


Stéphanie est dès sa plus tendre enfance immergée dans le monde du lyrique. Ses deux parents artistes l’initient très vite aux arts et à la musique. Stéphanie démarre l’apprentissage du violon dès l’âge de 4 ans au Conservatoire de Dijon. S’en suivent des études musicales en solfège, piano et chant. En parallèle, elle participe comme figurante dans de nombreux spectacles de l’Opéra de Dijon et dans les chœurs d’enfants jusqu’à son adolescence.

Elle rejoint également la troupe de l’Atelier Lyrique de Bourgogne tant pour aider la structure familiale en petite main, que plus tard dans le chœur et quelques rôles, et ce depuis le début en 1996. Elle rejoindra également par la suite le Cours Florent pour parfaire sa formation théâtrale.

Stéphanie reste toujours très présente dans l’ALDB, même si à la suite de sa scolarité à Dijon, elle poursuit ses études à Paris en hypokhâgne et khâgne, puis à Sciences Po pour se spécialiser en Affaires Publiques et attractivité économique des territoires. Elle poursuivra ses différentes missions à la Jeune Chambre Economique de Paris, la Métropole du Grand Paris, la commission Paris 2024 du Comité Régional Olympique et Sportif d’Ile-de-France et au Conseil Economique, Social et Environnemental de la Région Ile-de-France en tant qu’élue.

Elle rejoint activement la gestion de l’Atelier Lyrique de Bourgogne en 2020 avec l’objectif de prendre dans le futur la tête de la structure. Le décès prématuré de son père en mars 2022 accélérera ce projet initialement lointain.


Comments


bottom of page